Sur le même sujet

A lire aussi

Film vu et à voir

En octobre dernier, juste avant leur fermeture administrative, les cinémas donnaient à voir L’Œuvre sans auteur, en deux parties successives. La durée cumulée (plus de trois heures) m’avait dissuadée... Mais lorsque, confinée sine die avec mes poissons rouges, je l’ai retrouvée par hasard sur la chaîne OCS, je n’ai plus hésité...

FLORIAN HENCKEL VON DONNERSMARCK

L’ŒUVRE SANS AUTEUR (2020), WERK OHNE AUTOR (2018)

Pergamon Film et Wiedemann & Berg Produktion,188 min

Disponible en VOD sur Orange et en replay sur OCS jusqu’au 17 décembre 2020

Rares sont les cinéastes ayant obtenu un Oscar pour leur tout premier film. Florian Henckel von Donnersmarck est de ceux-là. En 2007, son premier long métrage, La Vie des autres (2006), s’est distingué comme le meilleur film en langue étrangère.


Sorti en Allemagne en 2018, son troisième long métrage, Werk ohne Autor (L’Œuvre sans auteur), ne fait que confirmer la grande maîtrise de ce réalisateur très inspiré. 


Le film traverse un quart de siècle de l’histoire allemande. Il s’ouvre en 1937 à Dresden, dans les couloirs d’une exposition consacrée à « l...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi