Sur le même sujet

A lire aussi

Édito

Le poème d’Éluard illustré par Fernand Léger en 1953 (rééd. Seghers, 2022)

Paul Éluard est mort il y a soixante-dix ans, le 18 novembre 1952. Né Eugène Émile Paul Grindel en 1895, il est un des poètes emblématiques de la résistance à l’occupation nazie. Paru dans la semi-clandestinité en 1942, son poème « Liberté » a connu un destin singulier. Symboles de l’appel au courage, de la résistance à l’oppression, ses vers ont fait le tour des salles de classe et inspiré films et chansons.


Mais si la postérité en retient surtout la dimension politique, l’œuvre de Paul Éluard, qui entrera dans le domaine public en 2023, est aussi une poétique de l’état amoureux...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi