A lire aussi

Livre du même auteur

Articles du même critique

La pianiste et sa fille

Voilà une publication qui n’échappera pas aux mélomanes, et notamment aux admirateurs de Brigitte Engerer (1952-2012), pianiste française formée à l’école russe qui a mené une brillante carrière internationale, jouant avec les plus grands. L’auteure du livre est la fille unique de l’artiste.

Truffé d’anecdotes savoureuses, écrit dans un style spontané rehaussé d’un humour cinglant, généreux dans ses confidences qui parfois confinent au pathétique, ce mélange de biographie et de journal intime ne manque pas d’audace. On y découvre ce qu’une filiation célèbre inflige à la petite enfance. Léonore adore sa mère, qui l’aime de tout son cœur mais ne parvient pas à la protéger d’elle-même. Le psychanalyste en filigrane semble aussi dépassé que les deux protagonistes. La confusion est partout et le récit abrite un joyeux désordre, au point qu’on se demande parfois si un fil conducte...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine